EN BREF

Svetlana Arefiev, Prix du Jury Lyon Art Paper 2021 !

Cette année, nous avons eu l’immense plaisir d’attribuer le prix Lyon Art Paper 2021, à Svetlana Arefiev. Elle présentait cette année une œuvre originale sur papier.


Svetlana Arefiev, Prix Lyon Art Paper 2021
Svetlana Arefiev, Prix Lyon Art Paper 2021


En 2022, Svetlana bénéficiera :
• d’une invitation et d’un espace d’accrochage, spécifiquement aménagé et signalé - pour présenter ses nouvelles créations. Cet espace est gracieusement mis à sa disposition par l’association SLBA, organisatrice du salon.

• des frais d’encadrement des travaux exposés, gracieusement pris en charge par la SLBA,

•d’une exposition d’une durée d’1 mois, à la Galerie L’œil Écoute, partenaire de Lyon Art Paper. Le vernissage a lieu le lendemain du jour d’ouverture du salon.

« La dernière série de mes dessins m’a été inspirée par des planches-contact photographiques abandonnées par un photographe insatisfait. Parfois un de ces visages gris, plus saillant que les autres, méritait de ne pas rester anonyme ou d’être mis au rebut par son créateur. Son imperfection lui valait un nom de personnage, dont les traits en ombre de plomb arrachés à la lumière de la pellicule racontent une nouvelle histoire, une fois dessinés sur le papier. »

Remise de prix Lyon Art Paper 2021
Remise de prix Lyon Art Paper 2021

Pour découvrir cette belle artiste
Née à Moscou, en Russie, diplômée de Beaux Arts à Moscou State Pedagogical University.
Restauratrice d’œuvres d’arts au Musée d’Architecture Chtchoussev de cette même ville. Arrivée en France en 1994, continue à travailler dans ces deux métiers : restauratrice dans le riche patrimoine français et comme peintre.

"Mon inspiration est puisée dans les musées que j’ai longuement fréquentés.
Par ailleurs, mon ancien métier, restauratrice de tableaux, est un substrat dans lequel viennent évoluer mes rêves et mon imaginaire.
Avec mes personnages je voyage dans le temps.
Je les imagine se présenter dans diverses situations et dans différentes périodes de l’histoire, parfois bien loin de notre époque moderne.
Mes personnages naissent en se détachant petit à petit du fond, exactement comme dans le processus de restauration.
Pendant mon travail, je ne cherche ni l’équilibre, ni le point de bascule parce que je ne suis pas un architecte.
Je suis simplement mon intuition jusqu’au bout, jusqu’à ce que je trouve la satisfaction d’avoir révélé l’émotion.
Cette impression d’achevé-inachevé s’explique par le fait que rien n’est achevé dans la nature, tout est en cours.

Svetlana Arefiev, extrait de son site http://svetlanarefiev.com/fr/accueil.html

EN BREF